Quand un enfant doit-il consulter un psychologue ?

Un changement brusque de comportement chez un enfant est un motif important pour consulter un psychologue. Si vous êtes un parent et vous désirez connaître les raisons qui peuvent conduire un enfant vers un psychologue, vous faites bien de lire cet article. Nous y présentons les principales raisons qui peuvent conduire un enfant chez un psychologue.

Quelles sont les raisons qui peuvent conduire un enfant vers un psychologue ?

On ne saurait dresser une liste exhaustive des signes pouvant conduire un enfant chez un psychologue. En effet, tous les enfants n’ont pas des comportements identiques. Toutefois, on peut tout au moins établir des liens entre l’âge et certains signes. Avant l’âge de trois ans, la consultation concerne généralement le retard dans l’acquisition de la marche, le retard dans l’apprentissage du langage et le refus de propreté. Ces facteurs sont sources d’angoisse chez certains parents puisque l’enfant ne peut pas encore affirmer ce qu’il ressent. Ensuite vient la socialisation avec l’arrivée de l’enfant dans le milieu scolaire, ce qui permet aux parents de constater des problèmes d’un autre ordre. Ces problèmes sont liés entre autres à l’angoisse de la séparation d’avec les parents, les harcèlements, l’hyperactivité etc.

A voir aussi : Les conseils essentiels pour choisir la meilleure colonie de vacances pour vos enfants de 9 ans

Enfin, la période la plus complexe et difficile est celle de l’adolescence au cours de laquelle surviennent des malaises d’un autre degré. Il est aussi important de mentionner que la plupart des jeunes sont confrontés à des difficultés. Celles-ci sont liées à l’adaptation et surtout à l’intégration  d'un groupe ou couche sociale, les effets de la puberté, les malaises du corps qui est en plein changement. Les premiers pas en amour constituent en outre une autre difficulté.

Vers la consultation proprement dite

Le processus de soins psychologique exige que les parents de l’enfant souffrant s’orientent d’abord vers un pédiatre ou un médecin généraliste. Après un examen minutieux du dossier médical de l’enfant et un dialogue approfondi avec les parents, le médecin propose une orientation vers un spécialiste en la matière : le psychologue. Certains cas particuliers peuvent nécessiter la consultation d’un psychothérapeute. Ensuite, l’enfant concerné sera rencontré seul par le psychologue ou le psychothérapeute afin de s’exprimer dans un milieu purement neutre. Cela lui permettra de parler librement sans ambages et surtout sans aucune gêne. Il est donc demandé aux géniteurs de mieux accompagner l’enfant dans ce processus de guérison.

Lire également : Pourquoi bébé a-t-il besoin d'un doudou ?

La bonne conduite des parents en ce moment peut être un bon début de thérapie. Notons tout de même que la souffrance d’un enfant est à prendre au sérieux car, en réalité, celui-ci a généralement des difficultés à dire exactement ce qu’il ressent.

Les différents types de psychologues pour enfants : comment choisir ?

Lorsqu'un enfant nécessite de consulter un psychologue, les parents se posent souvent la question de qui choisir pour leur enfant. Effectivement, il existe différents types de psychologues spécialisés dans le traitement des troubles infantiles. Pour faire le bon choix, il faut comprendre les différences entre ces professionnels.

Le premier type est le psychologue clinicien. Ce dernier dispose d’une formation universitaire poussée en psychologie clinique lui permettant ainsi de mieux traiter les troubles mentaux infantiles. Il privilégie une approche centrée sur l'enfant et s'assure que ce dernier soit à l'aise pendant toute la durée du traitement.

Le deuxième type est celui du neuropsychologue. Ce professionnel travaille spécifiquement avec des enfants ayant subi un traumatisme crânien ou d’autres blessures cérébrales. Le neuropsychologue réalise alors une batterie d’examens neurologiques afin d’évaluer les fonctions cognitives affectées chez l’enfant concerné.

Nous avons aussi le psychothérapeute familial, dont l'intervention consiste à remédier aux troubles familiaux pouvant être liés au comportement déviant observé chez l’enfant.

Quel que soit le professionnel sollicité par la famille pour aider leur enfant malade mentalement, ceux-ci doivent avoir été formés en lien avec tout ce qui traite des enfants et jeunes adolescents frappés par plusieurs genres de pathologies mentales telles que l'autisme, l'anxiété sociale...

Comment préparer son enfant à sa première consultation chez un psychologue ?

Une fois le choix du psychologue effectué, pensez à bien préparer votre enfant à sa première consultation. En effet, pour ce dernier, le fait même d'aller chez un spécialiste peut susciter des appréhensions et des craintes.

Avant la première consultation, les parents peuvent expliquer à leur enfant pourquoi ils vont voir un psychologue et ce qui va se passer durant cette séance. Pensez à bien choisir un moment opportun pour la première consultation avec le professionnel choisi.

Lorsque vient le jour J, il ne faut pas hésiter à encourager son enfant avant la séance et profiter de l'occasion pour évoquer avec lui ses angoisses ou inquiétudes éventuelles. Les spécialistes conseillent également aux parents de rester calmes durant toute la tenue des consultations, car cela favorise plus aisément la collaboration entre eux-mêmes et leurs enfants ayant ainsi besoin d'un accompagnement sans faille dans cette démarche aussi importante qu'inéluctable.

Comment se déroule une séance de psychothérapie pour enfant ?

Une séance de psychothérapie pour enfant peut varier en fonction du psychologue et des besoins spécifiques de chaque patient. Il y a certains éléments qui peuvent être fréquemment observés.

Au début de la séance, le psychologue va tenter d'établir une relation de confiance avec l'enfant. Vous devez vous assurer que ce dernier se sente à l'aise pendant la consultation afin qu'il puisse s'exprimer librement. Le professionnel peut utiliser des jeux ludiques ou encore des dessins pour encourager l'enfant à parler.

Durant cette séance, le psychologue va aider son jeune patient à identifier ses éventuelles difficultés et/ou souffrances ainsi que les solutions appropriées pour y faire face. Les parents peuvent aussi être impliqués dans ces sessions si cela est nécessaire au bien-être de leur enfant.

Les bénéfices de la consultation chez un psychologue pour l'enfant et sa famille

La consultation chez un psychologue peut avoir des bénéfices pour l'enfant, mais aussi pour sa famille. Le premier avantage est que cela permet de déceler rapidement les éventuelles difficultés que rencontre l'enfant et d'y remédier avant qu'elles ne s'aggravent.

Un autre bienfait important est la possibilité pour l'enfant de se confier à une personne extérieure à son cercle familial, sans peur du jugement ou de répercussions négatives. Les enfants peuvent parfois avoir du mal à parler avec leurs parents ou leur entourage proche de certains sujets qui les inquiètent. La présence d'un psychologue, tout en étant rassurante, apporte aussi un regard objectif sur la situation.

Consulter un psychologue peut aider toute la famille à mieux comprendre les comportements ou attitudes difficiles exprimés par l'enfant et ainsi améliorer leur communication au sein du foyer. Des solutions concrètes peuvent être proposées aux parents afin qu'eux-mêmes puissent accompagner leur enfant dans ses problèmes.

Vous devez rappeler que faire appel à un professionnel tel qu'un psychologue n'est pas une faiblesse ni une honte ; c'est simplement reconnaître que vous avez besoin d'aide pour aider votre enfant.