Quel est le nom du lapin de Pâques

Quel est le nom du lapin de Pâques ?

Poules, crustacés, agneaux, lapins, ce sont les animaux emblématiques de la fête de Pâques. C’est une fête qui regroupe aussi bien une célébration religieuse (la résurrection de Jésus-Christ) et les festivités du printemps. C’est l’occasion pour tout le monde de chercher à connaître l’histoire du lapin de Pâques, son nom, ses diverses origines, autour d’un bon repas et lors de la collecte des œufs de Pâques. Comment s’appelle le lapin de Pâques ? D’où vient-il ? Que veut dire la légende du lapin de Pâques ? Découvrez l’essentiel sur cet animal emblématique de Pâques.

Les différentes dénominations du lapin de Pâques

Bien qu’il soit un personnage purement fictif, imaginaire, le lapin de Pâques est bien réel dans les esprits, surtout ceux des enfants. Il est question d’un lapin qui a diverses dénominations dans différentes langues.

A lire également : Prenez une assurance auto jeune conducteur adaptée à votre situation !

En anglais, on l’appelle Easter Bunny. En allemand, il est nommé Ostherhase. En français, l’appellation est celle qu’on utilise depuis le début de cet article : lapin de Pâques.

Il faut savoir qu’à l’origine, cet animal de Pâques était appelé lièvre de Pâques. Le moment où le nom a été changé n’a pas été explicitement mentionné, ni la raison. Mais on reste persuadé que cela a un rapport avec les origines historiques du lapin de Pâques.

A voir aussi : Découvrez le Meery Cake le salon de thé incontournable pour un goûter en famille à Toulouse !

Les origines du lapin de Pâques

Savez-vous d’où provient le rite du lapin de Pâques ? La réponse à cette interrogation n’est pas du tout simple. En effet, selon l’histoire qui entoure cet animal phare de la fête de Pâques, tout commence avec une femme.

Cette dernière était pauvre et ne pouvait pas offrir du chocolat à ses enfants. Pour les satisfaire, elle décida alors de décorer des œufs qu’elle cacha dans le jardin. Au lever du jour suivant, le jour de Pâques, les enfants ont aperçu un lapin dans le jardin et dans leur immense imagination, ils ont cru que celui-ci avait pondu les œufs.

Quel est le nom du lapin de Pâques

Ils instaurent alors une tradition annuelle de fabrication d’un nid qu’ils déposent dans le jardin, afin que le lapin de Pâques puisse y pondre ses œufs. Le lapin étant un symbole de la fertilité et du renouveau, cette tradition a eu de la facilité à s’incruster dans les habitudes.

Elle a pris source dans les contrées germaniques, puis a été exportée dans plusieurs autres pays comme le Texas aux États-Unis.

Les célébrations du lapin de Pâques

Après avoir découvert l’origine du lapin de Pâques, plusieurs pays et régions du monde ont intégré ce rite dans la célébration de la fête de Pâques, mais de différentes manières.

En Allemagne, les œufs de Pâques ont été associé pour la première fois aux lapins et à Pâques. Ils sont également utilisés pour célébrer le printemps. À cette période de l’année, les enfants conçoivent des nids de feuilles, de mousse ou d’herbes pour les placer dans le jardin. En faisant cela, ils croient que durant la nuit de Pâques, le mystérieux lapin remplirait les nids d’œufs multicolores.

Aux États-Unis, et précisément au Texas, ils ont décidé de se tourner vers une autre des nombreuses traditions qui découlent de celle du lapin de Pâques. Il s’agit des feux de Pâques, une tradition qui stipule que le lapin de Pâques fait brûler les fleurs sauvages pour obtenir la teinture avec laquelle il peint ses œufs.

Dans le Saxe, un état fédéré de l’est de l’Allemagne. On y honorait au printemps la déesse Eastre. C’est elle qui a d’ailleurs donné son nom à Easter (Pâques en anglais). Le lièvre, l’animal emblématique de cette déesse, est donc resté associé aux fêtes de Pâques.

Le sens chrétien du lapin de Pâques

La tradition de donner des œufs de couleurs ou en chocolat est très répandue aujourd’hui, ainsi que celle du lapin de Pâques. Grâce à cet animal emblématique, la célébration chrétienne de la Pâques ne se résume plus à la fête de la résurrection de Jésus-Christ. Elle s’étend désormais au déversement de friandises dans le jardin.

On célèbre le symbole de la résurrection du Christ et l’emblème du printemps comme renaissance d’une vie nouvelle.