Comment trouver des preuves d'adultère ?

L'adultère par simple définition est le manque de respect et de fidélité entre époux. L'adultère peut être présenté sous forme physique ou morale. Cependant, pour accuser quelqu'un d'avoir commis un adultère, il faut avoir des preuves concrètes. Cet article vous montre comment avoir des preuves d'adultère à travers plusieurs méthodes.

Messages électroniques

Le plus souvent, les mails ou messages électroniques sont utilisés par de nombreuses personnes. Ce pour déclarer leurs flammes ou avoir des rendez-vous secrets avec leurs partenaires.

A lire aussi : Quel hôpital pour avorter ?

Ainsi, la personne victime d'adultère va donc forcer la boîte électronique de son partenaire. Ceci peut être vu comme une fraude. Pour cela, la victime doit montrer qu'elle a ouvert maladroitement sa boîte électronique sur l'ordinateur familial. Pour se défendre la cour d'appel de Paris lance un arrêté CA.Paris Pôle 3 - chambres 3 17 novembre 2016 n⁰14-14882 jurisdata n⁰04336. Cet arrêté signifie que l'apport des preuves de la consultation de la boîte électronique du partenaire est recevable.

Par contre, si le partenaire de la victime oublie sa session de messagerie ouverte sur le PC, la victime d'adultère a le droit de faire des copies des conversations des amants afin d'avoir des preuves d'adultère de son partenaire. C'est pour cela que l'admission du courriel comme preuve d'adultère est minutieusement vérifiée par le juge sur son obtention.

A lire en complément : Comment déclarer les frais de garde 2019 ?

SMS

Ici, il en est de même que pour les messages électroniques. Il est donc important de préciser le destinataire, la date et l'heure du message. Toutefois, vous devez montrer que ces preuves ont été obtenues sans avoir recours à la violence ou par fraude.

Cela n'est pas une chose facile car la victime d'adultère pourrait faire recours à la méthode classique. Elle consiste pour la victime à avoir un doute de trahison. La victime profite donc d'une occasion pour fouiller le téléphone du partenaire. Ce type de comportement est pris comme une fraude.

Par contre si les messages sont directement reçus sur un appareil familial ( ordinateur ou tablette ) vous n'êtes plus en fraude.

Réseaux sociaux/Sites de rencontres

Les preuves d'adultère peuvent être trouvées en y jetant un coup d'œil sur internet. Par exemple, sur les réseaux sociaux ou les sites de rencontres où pourrait s'inscrire votre partenaire. À ce niveau les captures d'écrans de messages sont autorisées. L'inscription sur un site de rencontres constitue une preuve considérable.

Vu la difficulté à rassembler les preuves d'adultère, il existe plusieurs autres moyens simples à utiliser. Il s'agit d'engager un détective privé ou faire un constat avec un huissier.

Enquête privée

Si les moyens précédemment évoqués ne suffisent pas à vous convaincre de l'infidélité de votre conjoint, vous pouvez recourir à une enquête privée. Cette méthode consiste effectivement à engager un détective. Le détective aura pour mission d'apporter des preuves tangibles et irréfutables sur les agissements du suspect.

Pensez à bien noter que cette démarche peut s'avérer coûteuse et difficile pour beaucoup d'individus. Elle doit être effectuée dans le respect du droit en vigueur. Cela signifie qu'un détective privé ne peut pas fouiller la vie privée ou intercepter des communications sans autorisation légale.

Avant de faire appel aux services d'un enquêteur privé, il est nécessaire de bien réfléchir et peser le pour et le contre. Pensez à bien préserver vos intérêts patrimoniaux ainsi que ceux liés aux enfants issus du mariage ou non.

Surveillance discrète

Une autre méthode consiste à mener une surveillance discrète. Cette technique peut être mise en place par un ami, un membre de la famille ou vous-même. Elle nécessite simplement d'être vigilant et attentif aux comportements du suspect.

Pensez à bien rappeler que ce type de pratique doit être effectué dans le respect des lois en vigueur. Il n'est pas autorisé d'installer des caméras cachées sans l'accord préalable du propriétaire des lieux concernés.

Si vous choisissez cette méthode, pensez à bien vous organiser pour ne pas éveiller les soupçons du conjoint infidèle. Par exemple, évitez les actions trop brutales qui pourraient entraîner une réaction violente et inattendue.

Si jamais vos tentatives ne suffisent pas à obtenir la preuve recherchée ou si elles ont été vaines jusqu'à présent, sachez qu'il existe aujourd'hui plusieurs applications spécialisées dans la détection d'une potentielle infidélité via notamment le téléphone portable ou encore l'utilisation des réseaux sociaux.

Attention ! La surveillance constante ainsi que le manque de confiance peuvent avoir un impact sur votre santé mentale et celle de votre partenaire.

Nous recommandons donc vivement de chercher avant tout conversation avec son/sa conjoint(e) afin d'éviter toute situation conflictuelle pouvant aller jusqu'à une séparation difficilement envisageable.

Nous invitons chacun à faire attention aux moyens mis en œuvre pour trouver ces preuves et à toujours respecter le cadre légal en vigueur.